Faites un don

Accueil > L’association > Nos missions et actions > Offrir des services d’aide et de soutien aux malades et leur (...) > Accompagner l’après

Accompagner l’après

Ce n’est pas dans l’ordre des choses que de voir partir son enfant, de jeunes adultes ou son conjoint. On a beau le savoir, s’y préparer, quand le décès survient beaucoup de questions et de sentiments apparaissent. Comme chacun a pu vivre le quotidien de la maladie et accompagner le malade, chacun va vivre le deuil à son rythme, avec ses possibilités, ses désirs, ses ressources.

Pour répondre à ce temps de souffrance, de questionnement, l’association propose un accompagnement spécifique et personnalisé en plusieurs temps autour d’un service d’écoute et d’échange et d’actions concrètes.

Besoin de parler, de partager une souffrance ou des questions à poser, contactez Angela COUTINHO à VML.

Dans ce temps de deuil, de nombreuses démarches administratives sont à mener. Si vous avez des questions, ou besoin d’aide, nous répondons à vos demandes. Pour cela contactez Hélène FOURRE-DAYLIES à VML.

Week-end "Panser le Deuil"

Ce week-end est proposé à ceux qui, en raison de la maladie, ont perdu un enfant, un conjoint.

Ce n’est pas dans l’ordre des choses que de voir partir son enfant, son conjoint vers la mort. Cela réclame un accompagnement de tout notre être. Nous y laissons une part de nous, profonde et intime dans cette mort impensable et incompréhensible. Et notre deuil est à la mesure de nos espoirs, de notre amour pour cet enfant, ce conjoint, enlevé à notre affection.

Il est simple de reconnaître que nous ne pouvons pas faire l’économie du deuil. Encore faut-il le traverser, l’accepter et le vouloir ce deuil.

Ces week-ends sont là pour jeter de petits cailloux blancs entre nous, entre vous, pour ne pas nous perdre.
Qu’est-ce qui est juste ? Qu’est-ce qui n’est pas juste ?
Qu’est-ce qui est normal ? Qu’est-ce qui ne l’est pas ?

Ces week-ends sont des liens indispensables pour continuer à parler, exprimer cette souffrance inépuisable au cœur de notre être. La solidarité, le respect, l’écoute, minimiser le jugement sont autant de valeurs qui nous permettent encore de croire en l’être humain.

Chacun va à son rythme, avec ses possibilités, ses désirs, ses ressources.
Face aux expériences de la souffrance, du désarroi, de la perte de repères, du désespoir, l’association a souhaité proposé ce week-end pour permettre à chacun de de prendre un temps hors du temps, loin du tumulte du quotidien.

La forêt des Anges

 - JPEG - 56.1 ko

Depuis la création de VML, nombreux ont été les enfants, petits et grands, et adultes pour lesquels la maladie aura été la plus forte. Pour eux, VML a souhaité dédier un espace de vie, un espace où parents, frères et sœurs, conjoints pourraient évoluer librement et solidairement avec tous ceux ayant traversé la même douleur.

La Forêt des Anges est implantée à Villeneuve d’Ascq dans un espace naturel protégé appelé "Lac du Héron", véritable poumon vert de la métropole lilloise. C’est un lieu de promenade particulièrement fréquenté qui s’étend sur 240 hectares. Au cœur de ce parc, un espace a été attribué à VML. Pour lui donner sa réalité, VML y a fait planter 300 arbres en janvier 2007. Ils se répartissent en 6 essences : Chêne, Merisier, Hêtre, Erable, Frêne et Charme. Chacune d’entre elle symbolise une grande famille de caractère. En 2010, à l’occasion des 20 ans de l’association, un chêne du même âge a été planté avec pour mission symbolique de veiller sur tous les arbres de cette Forêt. Chaque année, de nouveaux jeunes arbres sont plantés.

Depuis, tous les parents ayant perdu un enfant et conjoints d’adultes se voient proposés par VML d’associer l’une de ces 6 espèces d’arbre à leur(s) enfant(s) disparu(s).

Sur place, un grand panneau ainsi qu’une pierre gravée d’un héron, réalisée par le sculpteur Anatole GUENEZ sont les seuls indicateurs de la Forêt des Anges. VML Remercie l’Espace Naturel Lille Métropole sans qui la réalisation de ce projet n’aurait pu aboutir et ne pourrait se poursuivre.

Les 6 espèces plantées et leurs caractéres

  • Le Chêne Il présente une grande diversité de ports, de formes et de couleurs de feuilles. Les glands apparaissent en automne. C’est un arbre très robuste. Le chêne est symbole de sagesse. Il se reconnait dans les tempéraments se mettant peu en colère et montrant un souci d’être soigneux, ordonné et méticuleux.
  • L’Erable Ses feuilles sont très colorées au printemps. Elles sont de couleur rouge, jaune ou orange intense en automne. Les fleurs printanières sont suivies de fruits ailés. L’érable se conjugue avec résistance et énergie. Se retrouvent ainsi les enfants combatifs, parfois coléreux, mais déterminés et courageux.
  • Le Merisier Il est un cerisier à fleurs dits ornementaux. Au printemps, il croule sous ses fleurs blanches odorantes. Ses fruits, les merises, sont particulièrement appréciés des oiseaux. Sa parure printanière cache un tempérament mélancolique, voire hypersensible. La prudence est caractéristique de ces enfants émotifs.
  • Le Frêne Il supporte la pollution, le vent et les conditions maritimes. Ses feuilles sont divisées en folioles disposées le long d’un pétiole. Arbre de l’hospitalité, le Frêne s’associe aux enfants généreux, chaleureux, attentionnés. Gentil, serviable et séducteur sont des traits communs également de ces enfants qui aiment rendre service.
  • Le Hêtre Il est grand et étalé, à feuilles ovales, à bord ondulé ou dentées. Elles sont vert pâle au printemps, virant au vert foncé puis au jaune pâle ou brun roux en automne. Arbre également de la sagesse, il s’associe lui aux caractères observateurs, curieux, aimant connaître et comprendre. Il manifeste un esprit d’indépendance, et peut être solitaire.
  • Le Charme Son feuillage est vert franc à foncé et souvent lustré, son écorce est grise, lisse et cannelée. Il forme au printemps des chatons vert-jaune, suivis de fruits verts pendant et virant au brun ou au jaune en mûrissant. En automne, les teintes de son feuillage sont jaune et ambre. Sous le Charme, nous y croisons les natures joyeuses, optimistes et enthousiastes. Aimant être en mouvement, ils entraînent les autres.

Se rendre à la Forêt des Anges

La Forêt des Anges se situe à un kilomètre environ à pied du musée de Plein Air de Villeneuve d’Ascq (143 rue Colbert), à quelques encablures du Lac du Héron (pointe Sud).

Accès de Lille :

  • En voiture : prendre l’A1, direction Villeneuve d’Ascq, sortie Cité Scientfifique, direction Chéreng puis suivre "Musée de Plein Air"
  • En Bus : métro Ligne 1, direction 4 cantons, arrêt Pont de Bois puis ligne 4, arrêt Masséna puis 15 minutes à pied.
  • A Vélo : Suivre la D952 en venant de Villeneuve d’Asq, Chéreng et Forest-Sur-Marque.