Faites un don

Accueil > La recherche > Les programmes de recherche financés par VML > Programmes de recherche financés par VML en 2006

Programmes de recherche financés par VML en 2006

Sélection sur appel d’offres 2006

L’appel d’offres 2006 concernait des programmes de recherche sur les maladies lysosomales dans les thématiques suivantes :

  • Compréhension des mécanismes physiopathologiques dans les maladies lysosomales
  • Thérapies expérimentales
  • Recherche clinique et épidémiologique Les projets retenus dans ces thèmes sont présentés ci-dessous. A noter qu’aucun programme de recherche ne porte sur le troisième thème.

Thème 1 : Compréhension des mécanismes physiopathologiques dans les maladies lysosomales

3 projets ont été retenus pour ce thème.

Sialidase Neu4, rôle dans le catabolisme des gangliosides et application dans la thérapie des maladies lysosomales

Alexey V. PSHEZHETSKY
Laboratoire des Maladies Lysosomales - Hôpital Sainte Justine - Montréal - Canada
Financement bourse VML : 30 000 €
Descriptif :
Il existe 4 sialidases (enzymes) qui sont impliquées dans le processus de dégradation de substances de type glycoprotéïnes, oligosaccharides et glycolipides. Deux d’entre elles se retrouvent dans le lysosome, Neu1 et Neu4. le but de ce travail est de mieuc comprendre le rôle exact de Neu4 surtout sur les gangliosides.
Si les hypothèses de son rôle sont confirmées, cela permettrait d’envisager une approche thérapeutique pour les maladies lysosomales qui sont liées au déficit de Neu1 (sialidose et galactosialidose) ou à l’accumulation importante de gangliosides, comme la maladie de Tay-Sachs.

Pathophysiologie de la Cystinose

Corinne ANTIGNAC
INSERM U 574 - Hôpital Necker-Enfants malades - Paris
Financement bourse VML : 20 000 €
Descriptif :
La cystinosine est la molécule qui se trouve dans la membrane du lysosome et qui permet la sortie de la cystine. La maladie survient lorsque la cystinosine est modifiée.
Le projet de cette équipe est de mieux comprendre les éléments qui sont nécessaires pour permettre à la cystinosine de se retrouver dans la membrane du lysosome et quelles sont les molécules qui s’associent à la cystinosine, ce qui aiderait à connaître les autres rôles possibles de la cystinosine.

Etude des mécanismes physiopathologiques dans les maladies de Gaucher de Niemann-Pick type C

Anna maria VACCARO
Istituto Superiore di Sanita - Rome - Italie
Financement bourse VML : 10 000 €
Descriptif :
La glucosylcéramidase (GCase), enzyme impliquée dans la maladie de Gaucher, doit s’associer à une autre molécule pour être active, la Saposine C (ou Sap-C), et pouvoir ainsi dégrader le glycosylcéramide (GC).
Dans la maladie de Niemann-Pick type C, l’enzyme NPC1 est impliquée dans le trafic de lipides (comme le cholestérol) et de glucosphingolipides dont fait partie le GC.
Le projet de l’équipe est de découvrir quelles sont les zones de la Sap-C et de la GCase qui interagissent avec les membranes des lysosomes, ce qui aidera dans la compréhension de la physiopathologie de ces deux maladies.

Thème 2 : Approches thérapeutiques

3 projets ont été retenus pour ce thème.

Nouvelles approches de transfert de gène dans le modèle murin de la maladie de Sandhoff

Docteur Catherine CAILLAUD
Laboratoire de Génétique - Faculté de médecine Cochin Port-Royal - Paris
Financement bourse VML : 25 000 €
Descriptif :
Il s’agit de la poursuite d’un travail initié il y a plusieurs années. Précédemment, l’équipe a construit un vecteur (lentiviral bicistronique) avec les deuc gènes nécessaires pour constituer l’enzyme impliquée dans la maladie de Sandhoff. L’efficacité de ce vecteur a été testée et démontrée sur des cellules en culture (in vitro).
Désormais, l’équipe souhaite tester ce vecteur in vivo, chez des souris modèles de la maladie, par différentes manières.

Amélioration du ciblage thérapeutique dans les maladies lysosomales, couplage d’analogues M6P sur les enzymes recombinantes

Magali GARY-BOBO (bourse post-doctorale)
INSERM U 540 - Endocrinologie Mol. & Cell. des cancers - Montpellier
Financement bourse VML : 15 600 €
Descriptif :
Le travail de cette étudiante sera d’étudier si des modifications sur les enzymes recombinantes, produites pour les traitements enzymatiques substitutifs, permettent d’augmenter leur stabilité et leur absorption par les cellules sans perturber leur activité.

Traitement de la neurodégénération due aux maladies lysosomales, chiens MPS VII et primates non humains

Nicolas SERRATRICE (bourse doctorale)
CNRS UMR 5535 - Montpellier
Financement bourse VML : 13 800 €
Descriptif :
Le projet consiste à injecter dans le cerveau de chiens affectés de la maladie de Sly, une construction de vecteur canin associé au gène de l’enzyme impliqué dans la maladie, construction précédemment validée in vitro.
Dans un premier temps, l’étudiant évaluera les réactions éventuelles dues à ces injections sur le plan inflammatoire et immunitaire, puis l’évolution de la maladie et plus particulièrement ceux des signes neurologiques.
En parallèle, une étude similaire se fera chez des singes non malades pour évaluer la réaction envers un vecteur d’origine animal différent (canin).