Faites un don

Accueil > Les Maladies Lysosomales > Présentation des Maladies > Alpha Mannosidose

Alpha Mannosidose

Sources scientifiques

L’alpha-mannosidose est une maladie héréditaire de surcharge lysosomale caractérisée par une immunodéficience, des anomalies faciales et squelettiques, une déficience auditive et un déficit intellectuel. La prévalence est d’environ 1/500 000 naissances vivantes.

Les nourrissons atteints ne présentent pas de signes anormaux à la naissance mais leur état de santé se dégrade progressivement. Certains enfants naissent cependant avec un pied équin ou développent une hydrocéphalie dans la première année de vie.

Les principales manifestations sont une immunodéficience (se manifestant par des infections récurrentes, en particulier dans la première décennie de la vie), des anomalies squelettiques (dysostose multiple légère à modérée, scoliose et déformation du sternum), une déficience auditive (surdité neuro-sensorielle modérée à sévère), des troubles progressifs des fonctions mentales et de la parole et souvent, des périodes de psychose. Les perturbations des fonctions motrices associées incluent une faiblesse musculaire, des anomalies des articulations et une ataxie. La dysmorphie faciale est caractérisée par une tête large avec un front proéminent, des sourcils arrondis, une arête nasale aplatie, une macroglossie, des dents très écartées et un prognathisme. Un léger strabisme est fréquent. La variabilité clinique est importante avec un continuum dans la sévérité. La maladie est due à un déficit en alpha-mannosidase.

L’alpha-mannosidose est héréditaire et est transmise selon le mode autosomique récessif. Elle est due à des mutations du gène MAN2B1 localisé sur le chromosome 19 (19 p13.2-q12). Le diagnostic est établi en mesurant l’activité de l’alpha-mannosidase acide dans les leucocytes ou dans d’autres cellules nucléées et peut être confirmé par un test génétique. L’élévation d’oligosaccharides riches en mannose dans les urines fait suspecter de la maladie mais n’est pas diagnostique. Les principaux diagnostics différentiels sont les autres maladies de surcharge lysosomale telles que les différentes formes de mucopolysaccharidose (voir ces termes).

Un conseil génétique doit être proposé afin d’expliquer l’origine de la maladie et détecter les individus porteurs de la mutation. Le diagnostic prénatal est possible, basé à la fois sur des méthodes biochimiques et génétiques.

La prise en charge doit être proactive, doit prévenir les complications et traiter les symptômes. Les infections fréquentes doivent être traitées. Un traitement otolaryngologique de l’accumulation de fluide dans l’oreille moyenne est souvent nécessaire et l’utilisation d’un appareillage auditif est parfois requise. Une aide éducative précoce pour le développement des aptitudes sociales est nécessaire et la physiothérapie est importante pour améliorer les fonctions corporelles. La chirurgie orthopédique peut être nécessaire.

Le pronostic à long terme est sévère. Une progression lente et insidieuse des symptômes neuromusculaires et une détérioration squelettique s’installent sur plusieurs années. Le fauteuil roulant devient nécessaire pour la plupart des patients. Les patients ne parviennent pas à être socialement indépendants. Cependant, beaucoup de patients vivent plus de 50 ans.

Auteurs : Drs D. Malm and O. Nilssen (juillet 2008). Traduction Orphanet.

Signes cliniques

  • age osseux retard (Signe très fréquent)
  • bassin anomalie (Signe très fréquent)
  • cornee opacite (Signe très fréquent)
  • crane:voute epaissie/densite augmentee (Signe très fréquent)
  • face grossiere (Signe très fréquent)
  • foie de surcharge (Signe très fréquent)
  • hyperglycemie/diabete non ins. dep. (Signe très fréquent)
  • infections respiratoires a repetition (Signe très fréquent)
  • macrocephalie (Signe très fréquent)
  • racine du nez deprimee (Signe très fréquent)
  • retard mental / psycho-moteur (Signe très fréquent)
  • splenomegalie (Signe très fréquent)
  • transmission autosomique recessive (Signe très fréquent)
  • anomalie de l’audition/surdite (Signe fréquent)
  • cou court (Signe fréquent)
  • cyphose (Signe fréquent)
  • diaphyses incurvation (Signe fréquent)
  • hernie inguinale (Signe fréquent)
  • hypertelorisme (Signe fréquent)
  • hypotonie (Signe fréquent)
  • luxation de hanche (Signe fréquent)
  • macroglossie (Signe fréquent)
  • mauvais articule dentaire (Signe fréquent)
  • oreille grande/longue/large (Signe fréquent)
  • ourlet de l’helix absent/adherent (Signe fréquent)
  • palais ogival/etroit (Signe fréquent)
  • rebord orbitaire saillant (Signe fréquent)
  • scoliose (Signe fréquent)
  • dents mal implantees (Signe occasionnel)
  • prognathisme (Signe occasionnel)

Transition Enfant-Adulte et prise en charge des patients

Transition Enfant-Adulte dans la prise en charge des patients souffrant d'une maladie lysosomale Projet TENALYS Financement 2014 VML : 15 000 €Lire la suite...

Succès du WE Patients Adultes et Parents aidants d’adultes

Belle réussite pour ce 11ème rendez-vous des Patients adultes VML qui s'est déroulé le we dernier 17 et 18 octobre 2015 à paris. Un rendez-vous ouvert cette année aux "Parents aidants d'un patient adulte" avec un programme spécifiquement adapté. Ce we constitue un moment privilégié pour assister à des ateliers d'informations autour de spécialistes de la maladie ou de questions sociales. L'occasion aussi de rencontrer d’autres malades, d’autres parents, et partager des préoccupations communes. Des rencontres, des contacts, des amitiés, qui se prolongent souvent bien au-delà de ces 2 journées …(...)Lire la suite...

VML, acteur de la recherche scientifique

Depuis 1990, près de 300 projets de recherche financés par l'association VML pour un montant de 5,3 millions €. chiffres 2014. Soutenir la recherche pour trouver les thérapies de demain est un des objectifs à l'origine de la création de l'association VML par des patients et parents voulant mettre en commun leur énergie. Cet objectif, nous le poursuivons toujours ensemble, grâce à vos dons. Les avancées, les succès enregistrés aujourd'hui sont aussi les votres pour y avoir contribué en soutenant l'association. Retour sur un succès partagé par VML L'exemple le plus actuel concerne l'essai clinique(...)Lire la suite...

Cérémonie des Clés du Lysosome 2014

La 8ème Cérémonie des Clés du Lysosome s'est tenue à l'Ecole du Val de Grâce, le mardi 14 octobre 2014. Les Clés du Lysosome sont une distinction venant honorer l'engagement concret d'acteurs scientifique, médical, politique, associatif dans la lutte contre la maladie et le handicap. Un engagement, des actions qui ont changé la vie et l’avenir des patients et familles touchés par les maladies Lysosomales. C’est en leur nom à tous que l’association Vaincre les Maladies Lysosomales remet ses Clés du Lysosome. Cette donc l'Ecole du Val de Grâce qui a offert un cadre historique et symbolique(...)Lire la suite...

Incidence de la douleur chez des enfants atteints de maladies lysosomales

Florence REITER Financement bourse VML : 10 000 € Souhaitée et financée par VML, les résultats d'une étude portant sur la douleur chez l'enfant malade sont à présent publics. Réalisée par Mademoiselle Florence REITER, psychologue, cette étude visait non seulement à mieux appréhender la douleur chez les jeunes patients, mais également à modifier sa compréhension et son appréhension dans la maladie et le polyhandicap par le corps médical. Concrètement cette étude a déjà eu pour conséquence l’intervention régulière, dans les CMD (Consultation Multi-Disciplinaire) où elle s’est déroulée, de personnel spécialisé(...)Lire la suite...

Thérapie génique des maladies de MPS IIIa, de MPS VII et de l’alpha-mannosidose à l’aide de vecteur Gutless CAV-2

Eric KREMER Institut de génétique moléculaire - Montpellier Financement bourse VML : 12 500 €Lire la suite...

Identification du catabolisme anormal des glycoconjugués et/ou des oligosaccharides dans les maladies neurologiques infantiles

André KLEIN Laboratoire de Biochimie et de Biologie Moléculaire - Lille Financement bourse VML : 7 600 €Lire la suite...

Etude des mécanismes d’assemblage de l’AAVr. Production d’une banque de vecteurs AAVr (modèle animal) pour MPS I, MPS VI, MPS VII, alpha-Mannosidase, Galactosyl-céramidase, XSCID

Philippe MOULLIER Laboratoire de Thérapie Génique - Nantes Financement bourse VML : 19 800 €Lire la suite...

Alpha Mannosidose : un essai clinique de phase III

Suite aux résultats encourageants de l'essai clinique de phase I/II, le laboratoire ZYMENEX poursuit l'évaluation de son traitement de l'alpha mannosidose par perfusion intraveineuse d'enzyme recombinante par un essai clinique de phase III, multicentrique, en double aveugle contre placebo. La phase III permet d'évaluer l'efficacité thérapeutique du traitement et de soumettre, s'ils sont positifs, les résultats auprès des agences du médicament afin d'obtenir une autorisation de commercialisation. Cet essai sera mené dans plusieurs pays (multicentrique), dont la France après accord des agences(...)Lire la suite...