Faites un don

Accueil > Les Maladies Lysosomales > Présentation des Maladies > Niemann-Pick par déficit en sphingomyélinase (types A ou B et (...)

Niemann-Pick par déficit en sphingomyélinase (types A ou B et intermédiaires)

Sources scientifiques

De transmission autosomique récessive, la maladie de Niemann-Pick est une maladie lysosomale due au déficit de l’activité de la sphingomyélinase acide, l’enzyme qui hydrolyse la sphingomyéline en céramide. Ce défaut est responsable de la surcharge des cellules en sphingomyéline.

En raison de la présentation clinique, on distingue trois types de maladie de Niemann-Pick,

  • le Niemann-Pick type A (fréquence en France d’environ 1/500 000)
  • le Niemann-Pick type B (fréquence en France d’environ 1/200 000).
  • le Niemann-Pick type C, qui fait l’objet d’une fiche de présentation spécifique (Niemann-Pick C).

Les formes de type A se caractérisent par un début dans la première année, avec des troubles digestifs, une altération de l’état général, une hépatosplénomégalie majeure, et une atteinte neurologique sévère (arrêt du développement psychomoteur, hypotonie). La dégradation neurologique et les infections pulmonaires conduisent rapidement au décès.

Dans les formes de type B, l’âge de début est très variable (jusqu’à l’âge adulte) et le signe le plus constant est l’hépatosplénomégalie parfois associée à des signes pulmonaires. Le diagnostic est confirmé grâce au dosage de l’activité de la sphingomyélinase acide. Un diagnostic prénatal est possible.

Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement spécifique ; seul un traitement symptomatique peut être proposé.

Des essais cliniques sont actuellement menés.

Auteur : Dr T. Levade (février 2005). MAJ VML OCT 2008

Niemann-Pick Types A et B

Ils sont tous deux causés par le déficit d’un enzyme spécifique, la sphingomyelinase (ASM). Cet enzyme se trouve normalement dans des compartiments spéciaux, les lysosomes, à l’intérieur des cellules. Cet enzyme est nécessaire pour métaboliser un lipide appelé sphingomyéline. Si l’ASM est absent ou fonctionne mal, ce lipide ne peut pas être métabolisé correctement. Il s’accumule à l’intérieur de la cellule, pouvant causer sa mort et entraîner un dysfonctionnement des organes et systèmes atteints.

Bien que les types A et B soient causés tous deux par le même déficit enzymatique, le pronostic clinique est très différent pour ces deux groupes de patients. Le type A NP est une maladie neurologique grave qui, généralement, cause le décès vers l’âge de 2 ou 3 ans. La majorité des cas de maladie de Niemann-Pick semble être de type A.

Par contre, les patients atteints du type B ne présentent que peu ou pas d’atteintes neurologiques et peuvent survivre jusqu’à l’adolescence, voire l’âge adulte. La raison de cette grande différence entre les deux types de la maladie n’est pas réellement élucidée. On ne peut, pour l’instant, prédire exactement le degré de gravité de la maladie par les tests de l’enzyme.

Symptômes

Le type A Niemann-Pick débute dès les premiers mois de la vie. Les symptômes sont :

  • des difficultés digestives (vomissements, diarrhées),
  • un gros abdomen entre l’âge de 3 et 6 mois (hépato et/ou splénomégalie),
  • des signes neurologiques (régression psychomotrice progressive),
  • une tache rouge cerise au fond d’oeil,
  • généralement une détérioration très rapide aboutissant au décès entre l’âge de 2 et 3 ans. Le type B Niemann-Pick est du point de vue biochimique similaire au Type A, mais la symptomatologie est très différente :
  • augmentation de volume de l’abdomen qui peut être décelée dès la première enfance,
  • il n’y a pas ou peu de troubles neurologiques, par exemple pas de perte des facultés motrices,
  • certains patients peuvent présenter des infections respiratoires répétées,
  • le fond d’oeil est en général normal,
  • retard staturo-pondéral fréquent.
  • L’évolution est le plus souvent très longue, les patients atteignant l’âge adulte.

L’évolution dépend de la forme de la maladie et de l’âge du patient lors de la première manifestation neurologique. Un enfant présentant des signes neurologiques avant l’âge d’un an peut ne pas atteindre l’âge scolaire. Pour les enfants ayant des symptômes neurologiques après l’âge d’entrée dans le système scolaire, le décès survient généralement au cours de la deuxième décennie. Cependant, certains patients vivent au-delà de cet âge.

Tous les types de maladie de Niemann-Pick ont des symptômes variés. Un symptôme seul ne permet ni de poser ni d’exclure le diagnostic de maladie de Niemann-Pick. Un patient aux premiers stades de la maladie peut ne présenter que peu de symptômes. Même dans les stades avancés de la maladie, tous les symptômes ne sont pas toujours présents.

La détérioration est progressive et la progression variable selon les cas. Enfin, on peut retrouver les mêmes symptômes dans d’autres maladies plus communes et moins rares que la maladie de Niemann-Pick. C’est pourquoi il est difficile de faire le diagnostic de la maladie de Niemann-Pick sans effectuer les tests appropriés.

Répartition

On trouve la maladie de Niemann-Pick dans toutes les populations : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, Afrique, Asie, Australie. Cependant un nombre plus élevé de cas ont été signalés dans certaines populations :

  • juive Ashkenaze (types A et B),
  • canadienne française de Nouvelle-Ecosse (type D)
  • du Maghreb (Tunisie, Maroc et Algérie) (type B),
  • hispano-américaine du sud du Nouveau-Mexique et du Colorado (type C)

Niemann-Pick B : essai clinique d’évaluation d’une enzymothérapie chez les adultes

Prochainement devrait débuter en France un essai clinique de phase 2-3 dont l’objectif est d’évaluer la tolérance et l’efficacité d’un traitement par enzyme recombinante, administrée à différentes doses, chez des adultes atteints de la maladie de Niemann-Pick B. Cet essai sera un essai multicentrique international chez des patients de plus de 18 ans. Pour la France, le centre investigateur se trouve à l’hôpital de la Croix Saint Simon, à Paris, coordonné par le docteur Olivier Lidove. La première année, trois groupes seront constitués et recevront tous les 14 jours une perfusion intraveineuse soit de(...)Lire la suite...

Succès du WE Patients Adultes et Parents aidants d’adultes

Belle réussite pour ce 11ème rendez-vous des Patients adultes VML qui s'est déroulé le we dernier 17 et 18 octobre 2015 à paris. Un rendez-vous ouvert cette année aux "Parents aidants d'un patient adulte" avec un programme spécifiquement adapté. Ce we constitue un moment privilégié pour assister à des ateliers d'informations autour de spécialistes de la maladie ou de questions sociales. L'occasion aussi de rencontrer d’autres malades, d’autres parents, et partager des préoccupations communes. Des rencontres, des contacts, des amitiés, qui se prolongent souvent bien au-delà de ces 2 journées …(...)Lire la suite...

Week-end Adultes et Parents aidants

Le week-end annuel VML des adultes malades se déroulera les 17 et 18 octobre 2015 à Paris. Ce rendez-vous concerne pour la 11eme année les "Patients adultes"(autonomes). Cette année sont également conviés les "Parents aidants d'Adultes malades dépendants". Le programme essayera de répondre aux inquiétudes et questionnement de chacun. Ainsi, pendant 2 jours, se succéderont des moments conviviaux, des partages d’expériences, des moments d’information médicale, scientifique et sociale. >> voir le pré-programme 2015 Cette rencontre constitue un moment privilégié pour rencontrer d’autres malades,(...)Lire la suite...

Maladie de Niemann-Pick B : recherche de patients pour un essai clinique pédiatrique

La maladie de Niemann-Pick due au déficit de l’enzyme sphingomyelinase acide peut s’exprimer sous une forme sévère neuropathique dite de type A ou une forme non neurologique appelée type B. Entre ces deux extrêmes, il existe des formes intermédiaires de sévérités variables. (Notons que la maladie de Niemann-Pick type C est quand à elle une maladie totalement distincte). Le type B fait actuellement l’objet du développement, par le laboratoire pharmaceutique Genzyme-Sanofi, d’une thérapie basée sur l’apport régulier, par perfusion intraveineuse, de l’enzyme recombinante manquante (olipudase alfa). Ce(...)Lire la suite...

Cérémonie des Clés du Lysosome 2014

La 8ème Cérémonie des Clés du Lysosome s'est tenue à l'Ecole du Val de Grâce, le mardi 14 octobre 2014. Les Clés du Lysosome sont une distinction venant honorer l'engagement concret d'acteurs scientifique, médical, politique, associatif dans la lutte contre la maladie et le handicap. Un engagement, des actions qui ont changé la vie et l’avenir des patients et familles touchés par les maladies Lysosomales. C’est en leur nom à tous que l’association Vaincre les Maladies Lysosomales remet ses Clés du Lysosome. Cette donc l'Ecole du Val de Grâce qui a offert un cadre historique et symbolique(...)Lire la suite...

Week-end VML des Adultes malades 2014

Pour la 10éme année, les Adultes malades autonome de VML ont rendez-vous les samedi 18 et dimanche 19 octobre 2014 à Paris pour le week-end que l’association leur réserve chaque année. Au travers ce week-end, l’association s’engage pour les adultes malades autonome dans leur quotidien en leur offrant un rendez-vous et un temps qui répond à leurs préoccupations propres. Ainsi, pendant 2 jours, se succéderont des moments conviviaux, des partages d’expériences, des moments d’information médicale, scientifique et sociale. Cette rencontre constitue un moment privilégié pour « être entre soi », pour(...)Lire la suite...

Incidence de la douleur chez des enfants atteints de maladies lysosomales

Florence REITER Financement bourse VML : 10 000 € Souhaitée et financée par VML, les résultats d'une étude portant sur la douleur chez l'enfant malade sont à présent publics. Réalisée par Mademoiselle Florence REITER, psychologue, cette étude visait non seulement à mieux appréhender la douleur chez les jeunes patients, mais également à modifier sa compréhension et son appréhension dans la maladie et le polyhandicap par le corps médical. Concrètement cette étude a déjà eu pour conséquence l’intervention régulière, dans les CMD (Consultation Multi-Disciplinaire) où elle s’est déroulée, de personnel spécialisé(...)Lire la suite...

Compréhension de la signification de la production de gangliosides au cours de l’apoptose des cellules de patients Niemann-Pick

Olivier CUVILLIER / Thierry LEVADE INSERM U466 - Toulouse Financement bourse VML : 10 000 €Lire la suite...

Compréhension du mécanisme de production de gangliosidose lors de l’apoptose des cellules chez les patients souffrant de la maladie de Niemann-Pick

Thierry LEVADE INSERM U 466 - Toulouse Financement bourse VML : 22 900 €Lire la suite...