Faites un don

Accueil > Les Maladies Lysosomales > Présentation des Maladies > Maladie de surcharge en esters du cholestérol

Maladie de surcharge en esters du cholestérol

Sources scientifiques

La maladie de surcharge en esters de cholestérol, également connue sous le terme de xanthomatose familiale primitive, est une forme bénigne rare de l’adulte, et beaucoup moins sévère, de la maladie de Wolman.

La maladie de surcharge en esters de cholestérol est une maladie lysosomale résultant d’un déficit en lipase acide. Ce déficit enzymatique a comme conséquence l’accumulation de lipides neutres, en particulier esters de cholestérol, dans les cellules (en particulier leucocytes, fibroblastes, et cellules du foie) et une accélération de la synthèse endogène de cholestérol.

C’est une maladie très rare avec seulement.

Symptômes

La maladie de surcharge en esters de cholestérol (xanthomatose familiale primitive) donne des foies de couleur orange chez l’adolescent ou l’adulte. Contrairement à la maladie de Wolman, elle est relativement bénigne, cependant, des patients sont décédés d’insuffisance hépatique aux âges de 7, 9, et 17 ans.

Le principal et parfois seul signe est l’hépatomégalie qui est évidente dès la naissance ou dans la petite enfance. Elle apparaît rarement après 10 ans. L’hépatomégalie augmente avec le temps et évolue vers la fibrose hépatique. Dans un tiers des cas, il existe une splénomégalie associée.

Des varices oesophagiennes peuvent être notées. Un ictère est parfois observé ainsi qu’un prurit. Il peut exister des malaises, des vomissements et des épisodes de diarrhée. Des calcifications surrénaliennes ont été rapportées mais beaucoup moins fréquemment que dans la maladie de Wolman. L’évolution est prolongée mais peut être émaillée de complications liées à une athérosclérose précoce.

Parfois, il existe des perturbations des tests hépatiques. Une hypercholestérolémie et une hypertriglycéridémie sont observées avec des taux diminués des HDL alors que les LDL sont augmentées. Le myélogramme peut mettre en évidence des cellules spumeuses. Il peut exister des lymphocytes vacuolés. L’accumulation de macrophages surchargés en graisses neutres et esters de cholestérol dans les artères prédispose les patients à l’athérosclérose. L’hypercholestérolémie est fréquente. Les histiocytes sont de couleur bleue.

Source : Atlas Médical VML - Docteur Brigitte Chabrol, Docteur Pascale de Lonlay, Docteur Vassili Valayannopoulos, Docteur Pascale Benlian- Décembre 2006

Diagnostic

Le diagnostic de la maladie de surcharge en esters de cholestérol peut être rapidement confirmé. Il repose sur la mise en évidence du déficit de l’activité enzymatique de la Lipase Acide et l’étude moléculaire dans des leucocytes (ou des fibroblastes).

Le diagnostic prénatal est réalisable en mesurant l’activité enzymatique ou étude mutationnelle dans des villosités choriales

Traitement

Il n’y a actuellement aucun traitement pour la maladie de surcharge en esters de cholestérol.

Un traitement hypocholestérolémiant associant une statine est autorisée. La cholestyramine à faible dose (2 à 4 g/j), est proposé dans la xanthomatose familiale primitive.

Des essais cliniques porteurs d’espoirs sont actuellement en cours, voir onglet Actualité.

Maladie de Wolman et surcharge en Esters du Cholestérol

Lancement d’un essai clinique de phase III pour une enzymothérapie développée par le laboratoire Synageva pour le traitement du déficit en lipase acide lysosomale. La phase de recrutement de patients pour intégrer les essais est actuellement en cours, pour cela prenez contact avec les médecins référents (voir en fin d'article). RAPPELS SUR CETTE MALADIE Le déficit en Lipase Acide Lysosomale (LAL) se traduit par une accumulation en esters du cholestérol et en triglycérides dans les lysosomes de nombreux tissus, dont le foie, la rate et le système cardio-vasculaire. La forme sévère de ce déficit(...)Lire la suite...

Incidence de la douleur chez des enfants atteints de maladies lysosomales

Florence REITER Financement bourse VML : 10 000 € Souhaitée et financée par VML, les résultats d'une étude portant sur la douleur chez l'enfant malade sont à présent publics. Réalisée par Mademoiselle Florence REITER, psychologue, cette étude visait non seulement à mieux appréhender la douleur chez les jeunes patients, mais également à modifier sa compréhension et son appréhension dans la maladie et le polyhandicap par le corps médical. Concrètement cette étude a déjà eu pour conséquence l’intervention régulière, dans les CMD (Consultation Multi-Disciplinaire) où elle s’est déroulée, de personnel spécialisé(...)Lire la suite...